Stargate Resurrection est en hiatus, mais revient le 15 mai ! N'oubliez pas de venir vous faire recenser !



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stardust | What a'ya doin', Stardust ?! Bringing home the cat, sir !

Aller en bas 
AuteurMessage
Stardust Kennedy
Lieutenant
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 26

MessageSujet: Stardust | What a'ya doin', Stardust ?! Bringing home the cat, sir !   Dim 3 Oct - 15:07


Katherine Kennedy
STARDUST


feat Katee Sackhoff

    ● Nom: Kennedy
    ● Prénom: Katherine, plus connue sous son call sign Stardust
    ● Date de Naissance : 17 Janvier 1977 ( 30 ans )
    ● Nationalité: Américaine
    ● Groupe: Militaire
    ● Spécialité et/ou Grade: Lieutenant - Pilote de chasse


▪ QUI SUIS-JE ?

- What do you hear Stardust ?
- Nothin' but the rain.
- Grab your gun and bring the cat in.
- Aye-aye, sir.


    ● Caractère:

    La réputation de Stardust la précède partout où qu’elle aille, c’est le moins qu’on puisse dire. Insubordonnée, tête brulée, irrespectueuse, tenace jusqu’à en être têtue, on peut parfois se demander pourquoi elle a intégré l’armée. Mais le plus souvent, ce n’est qu’une façade qu’elle a elle-même construit. Son attitude je m’en foutiste et décontractée tranche en effet avec le sérieux avec lequel elle mène ses missions. Elle a beau fanfaronner, se la ramener et jouer a la rebelle avec les autres pilotes, quand il s’agit de se retrouver dans son cockpit, Stardust devient alors redoutablement sérieuse.
    Malgré les apparences, Stardust n’est pas naturellement douée, mais son aptitude lui vient surtout des heures de vol supplémentaires qu’elle a effectué en simulateur ou aux commandes d’un véritable avion. Le petit prodige a du travailler bien plus que les autres, mais cela, elle ne l’avouera jamais par pudeur. En effet, si elle semble être le genre de personne à se vanter, elle reste néanmoins extrêmement modeste.
    Quand Stardust a une idée dans la tête, il est dur de l’en faire sortir. Elle se donne les moyens de réussir, et quand elle a un objectif, ne le lâche pas. Elle est du genre à ne jamais renoncer. Sociable, vous la croiserez toujours là où il y a du monde, du bruit, de l’agitation. Elle sait rire, parler, boire et est redoutable au poker. Il peut aussi être utile de préciser que Stardust est du genre à aller coucher sans jamais s’attacher ni se prendre la tête, et à partir avant le matin. Elle est débrouillarde et ingénieuse, et n’hésite pas à se mettre en danger pour accomplir sa mission ou pour protéger la vie des gens qui l’entourent. En effet, pour elle une mission n’est réussie que quand il n’y a eu aucune perte. Peu importe le matériel, peu importe l’objectif, le sien est de ramener tout le monde à la base. Et si quelqu’un doit ne pas revenir, c’est sera elle. Elle est une personne de confiance sur qui on peut s’appuyer sans même se poser la question. Elle se révèle loin des clichés qui peuvent lui coller à la peau extrêmement responsable. Même si elle n’oublie jamais, même en mission de s’amuser… Mais elle peut se révéler aussi douce sous ces traits grossiers, mais pour cela, il faut bien la connaitre. Au fond, elle est restée cette petite fille apeurée manquant d’affection… Mais ses collègues l'apprécient, même ses supérieurs, quand ils prennent la peine de gratter sous la surface d'insubordination tape à l'œil. Sociable, gentille, elle est exigeante avec les autres comme elle même mais foncièrement tous l'apprécient pour sa chaleur humaine. Elle peut paraitre être le genre de personne qui n'en a rien à faire de vous, mais il ne faut pas s'y fier, elle sait être une oreille attentive, même si sa politique est de ne jamais donner de conseils...


    ● Physique:

    Ce qui frappe le plus chez Stardust, c’est elle-même : sa manière de se comporter, sa démarche, son physique, tout en elle clame qu’elle est militaire. Malgré le fait qu’elle ne soit pas très grande, elle mesure 1m69, elle a – il faut bien le dire – un physique presque plus masculin que féminin. Musclée, elle est restée toutefois assez svelte mais a de très jolies formes, et il doit souvent lui arriver de rappeler a l’ordre certains de ses collègues qui bugent littéralement parfois. Elle a un visage assez rond d’où ressort un regard vert tirant vers le marron, vif et pétillant encadrés par des cheveux blonds courts qu’elle porte très souvent en bataille et qui n’hésitent pas à jouer les voltigeurs rebelle au moindre souffle de vent. Stardust a en outre une excellente vue, 12/10, comme la majorité des pilotes, et n’a pas besoin de lunettes hormis ses bonnes rayban aviator. Elle collectionne en effet les clichés entre l’écharpe et le blouson aviateur ou les lunettes de pilotes colorées en marron avec les derniers traitements solaires. Elle porte quasi-exclusivement son uniforme, et même lorsqu’elle est de repos ou qu’elle doit sortir, la coupe de ses vêtements « civils » est si militaire que cela ne fait pas de grandes différences. Jeans ou pantalon de toile renforcée pour ses uniformes, t-shirts réglementaires, rarement polos lorsqu’elle doit vraiment sortir sans faire militaire, c’est tout ce que l’on pourra trouver dans l’armoire très réduite de Stardust. Pareil, dans son placard à chaussure, inutile d’espérer y trouver autre chose que des rangers, des doc martens ou des bottes de moto. Peut-être en cherchant bien on trouvera des bottes un pu plus féminines, mais elles ne sortiront que très très très rarement du placard !


▪ QU'AIS-JE FAIT
- Permission to speak off the record, sir?
- Granted.
- You're a bastard.


    ● Histoire:


    Angela Richardson et Walter Kennedy avaient tout pour être heureux. Leur mariage tenait la route grâce à l’argent et à l’influence de beau papa Richardson, sénateur trempant dans les milieux de la finance, adepte de Wall Street, et grâce à la renommée des deux meilleurs avocats du cabinet Kennedy, surement le meilleur de Washington. Et pour parfaire cette image idyllique, il ne manquait plus qu’un joli poupon à exposer aux médias et aux concurrents, à la grande famille aristocratique de Washington.
    Katherine Carrie Stella Kennedy nait ainsi un 21 Juillet 1977 dans une clinique privée de Washington avec une cuiller en argent dans la bouche. Elle était déjà destinée à devenir l’héritière du cabinet de papa, et des millions de papi. La jeunesse dorée de Washington lui ouvrait déjà ses portes, et son chalet dans le Vermont portait déjà son nom.

    Elle grandit entre la nounou et la femme de ménage, et son premier mot ne fut ni maman ni papa mais Carmen. Le deuxième fut Dolores. Mais ses parents ne furent pas là pour les entendre, dommage car cette première entrée en matière allait pourtant configurer toute sa vie, et si seulement ils avaient été là, ils auraient compris qu’ils auraient mieux fait de s’occuper de leur fille. Si seulement. Deux ans après sa naissance nait Shane, son petit frère. Katherine deviendra avocate, ou travaillera dans la politique, mais ce sera Shane l’étendard familial.
    Katherine grandit alors dans la résidence familiale. Elle fréquente les meilleures écoles et reçoit tout ce qu’elle désire avant même d’avoir demandé. Pourtant, elle ne voit presque pas ses parents qui n’ont jamais le temps en dehors des réceptions mondaines pour lui accorder ne serait-ce qu’un regard, et la petite fille en souffre. Elle n’a guère que son petit frère et le personnel de la maison pour lui tenir le rôle de famille. A l’approche de l’adolescence, elle commence à sortir de sa maison et à aller jouer avec les autres enfants, dans la rue. Elle apprends alors ce qu’est l’amitié, loin de cette version édulcoré a laquelle elle a eu droit a l’école avec les fils et les filles de bonnes famille. Une vie plus authentique, plus passionnante, tellement plus passionnante. Elle devient un vrai garçon manqué, elle découvre la joie de se sentir libre. Ses parents ne se rendent même pas compte du changement qui s’opère : Katherine sait jongler entre les masques, et jouer au bibelot de ses parents, la jeune fille bien éduquée, beau parti, et qui semble suivre la voie que lui tracent ses parents. Là, elle trouve son premier surnom qui longtemps la suivra : Dusty. Dusty, poussiéreuse, comme l’image que s’en font ses parents, qui la voient figée comme sur les vieilles photographies de son enfance. Dusty, parce qu’elle ne semble être dans cette grande maison qu’un bibelot qu’on abandonne sur un meuble en merisier précieux.

    La jeune fille se passionne pour le danger, la vitesse. Le seul geste de ses parents qu’elle retiendra, c’est la superbe voiture de sport qu’ils lui offrent pour ses 16 ans. Si seulement ils savaient ce que compte en faire leur fille… Tôt, elle se plonge dans l’univers de la course clandestine. Elle aime le danger, la vitesse. Elle a certainement touché à tout en tout cas : alcool, drogues, vitesse, tout ce qui pouvait lui procurer adrénaline et sensation de liberté. Sans pour autant réussir a rester accro a autre chose que l'adrénaline et la vitesse. Rebelle ? Évidemment, mais en finesse. Intelligente, elle sait jouer à merveille son rôle sans que ses parents ne suspectent quoi que ce soit. Jusqu’à ses 18 ans. Jusqu’à ce qu’elle fasse son sac un beau jour et au grand désarroi et à la plus grande surprise de ses parents, quitte la maison du jour au lendemain sans signe avant coureur. Elle ne remettra plus jamais les pieds chez elle.

    Elle entre alors dans l’USAF et rejoint les bancs des apprentis pilotes. Elle travaille d’arrache-pied pour réussir sans l’aide de ses parents et de sa famille qui font pourtant tout pour la faire rentrer dans le rang et le giron familial. Ou finalement, comprenant que cela ne servirait à rien, tentent de la pistonner. Mais Stardust refusera toujours. Elle fait ses classes et s’en tire avec les honneurs. Exit le masque de la fille de bonne famille, et tout ceux qui la côtoient savent que ce n’est guère le sujet à aborder. Stardust coupe tout les ponts avec sa famille excepté avec son frère à qui elle téléphone de temps en temps. Jamais elle ne lui reprochera d’avoir suivi les directives de ses parents. Il a choisi de rester dans le domaine politique et entame une brillante carrière dans les négociations internationales et entre même à l’ONU. Une fois son brevet en poche, elle est envoyée sur pas mal de zones de conflit. La plupart de ses missions consistent à faire du repérage, rien de bien plus excitant… Elle fait pas mal d’humanitaire avec l’USAF aussi, notamment au Moyen Orient. Elle participera a plusieurs missions en Afghanistan mais sera démobilisée après une blessure légère mais seuls les meilleurs et les pilotes les plus en forme restent…

    Elle intègre alors la Zone 51 en tant que pilote d’essai et fait la rencontre des autres pilotes qui deviendront ses meilleurs amis. Buck & Hawk. Buckley et Hawkeye. Aaron et Matthew. Le trio infernal des deux garçons et de Stardust. Coéquipiers, toujours ensembles sur toutes les missions. Ils se sont tirés ensembles des missions les plus dangereuses, les plus risquées. Attaques, surveillance, repérage, défense, ils ont tout fait ensembles. C’est en Zone 51 que lui viendra son surnom définitif. Elle a de nombreuses fois fait le voyage jusqu’à Pégase et participé a la plupart des combats impliquant des F-302 sur Terre ou dans la galaxie de Pégase. C'est a eux que revint la dure tâche de former les nouveaux pilotes au maniement des F-302. Stardust eut a manager plusieurs fois des groupes de bleus. Elle s'est alors révélée exigeante, dure, mais en a fait d'excellents pilotes.
    Dès qu’elle sortit de l’école, Stardust a accumulé promotions pour actes héroïques et rétrogradations pour insubordination. Pourtant, elle n’a jamais été virée, étant certainement un élément trop important… Mais elle n’a jamais été plus haut que le grade de capitaine, disant elle-même que « ça fait trop snob, trop autorité, c’pas pour moi… » Fuir des responsabilités ? Peut-être, mais elle a pourtant accepté à plusieurs reprises de diriger une petite escadrille et de former des petits groupes de pilotes pour les F-302. C’est ainsi qu’elle est aujourd’hui Lieutenant. Elle a été récemment mutée au SGC dans l’espoir de pouvoir sortir de nouveaux en mission car l’action lui manquait.


    ● Précisions:

    Stardust a plusieurs tatouages : l’un sur son bras gauche représente une plume et un cercle avec la constellation du Capricorne, un autre sur son avant bras droit : Per Ardua Ad Astra ( a travers l’adversité jsqu’aux étoiles ) et enfin, le signe de la Terre sur la nuque.


▪ DERRIÈRE L'ECRAN.
- What's the charge this time?
- Striking a superior asshole.

    ● Pseudo&Age: Kellen - 18 ans
    ● Comment avez-vous connu le forum ? Comment le trouvez-vous ?
    DC Duncan. Nah, c'forum, l'est trop pourri, les admins sont trop cons, le design franchement moche, l'intrigue trop nulle, et puis ... et puis voilà u_u
    ● Code du règlement:
    Spoiler:
     



Dernière édition par Stardust Kennedy le Dim 3 Oct - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack O'Neill
Commandant du SGC
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Stardust | What a'ya doin', Stardust ?! Bringing home the cat, sir !   Dim 3 Oct - 15:56

Bon alors quelle question, je te valide bien sûr x) avec une fiche comme celle-là en plus =)
Hiii trop bien n'empêche, on va avoir une belle palette de super persos !
Bienvenue jack1 ma p'tite Stardust ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateresurrection.forumactif.com
Stardust Kennedy
Lieutenant
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Stardust | What a'ya doin', Stardust ?! Bringing home the cat, sir !   Dim 3 Oct - 16:19

Merci Monsieur !
Hâte de pouvoir desobéir à vos ordres !


( J'avais même pas fini totalement, patate XD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack O'Neill
Commandant du SGC
avatar

Messages : 74
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Stardust | What a'ya doin', Stardust ?! Bringing home the cat, sir !   Dim 3 Oct - 16:52

Fais gaffe, j't'aurai à l'œil jackanime
(Ah... XD mais ça je ne pouvais point le savoir u_u de toute façon tu peux toujours rajouter ce que tu veux XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateresurrection.forumactif.com
Stardust Kennedy
Lieutenant
avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 03/10/2010
Age : 26

MessageSujet: Re: Stardust | What a'ya doin', Stardust ?! Bringing home the cat, sir !   Dim 3 Oct - 17:43

SIR YES SIR ! jack1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stardust | What a'ya doin', Stardust ?! Bringing home the cat, sir !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stardust | What a'ya doin', Stardust ?! Bringing home the cat, sir !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stardust, le mystère de l'étoile.
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» Bringing Down Jericho Walls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ADMINISTRATION :: Bureau de recrutement :: Fiches validées-
Sauter vers: